Méditation

 

QU'EST-CE QUE LA MÉDITATION?


Source : extrait de "Remettre du rire dans sa vie, la rigologie mode d'emploi", Corinne Cosseron, Robert Laffont, 2e édition 2013

Il existe de nombreuses définitions de la méditation parfois contradictoires. Il est important de comprendre que la méditation n'a rien à voir avec la religion. Elle n'est pas réservée à des personnes particulières mais nécessite un entraînement simple et régulier. En y consacrant chaque jour quelques minutes (vingt à quarante-cinq selon nos possibilités) en quelques semaines notre vie évolue significativement vers le mieux!

Plusieurs études scientifiques indiquent que la pratique de la méditation de la pleine conscience (mindfulness, vingt minutes par jour pendant huit semaines) diminue significativement le stress, l’anxiété, la tendance à la colère et à la dépression. De récentes recherches ont aussi montré que notre cerveau, grâce à sa plasticité, se modifie en quelques semaines de pratique quotidienne. Il semblerait aussi que les télomères, partie non codantes de l'extrémité de nos chromosomes, rallongent lorsque l'on médite régulièrement alors que le stress et la dépression accélèrent leur inévitable raccourcissement. Ainsi méditer, qui est une action profondément naturelle et ressourçante, nous préserve et nous restaure physiquement, mentalement, émotionnellement, cérébralement et même génétiquement!

Pour un rigologue, qui raisonne en termes de "Calèche", la méditation est le règne du "propriétaire"(l'âme). Osho disait : "Rien de ce que le mental peut faire ne peut être de la méditation (…); là où le mental finit, la méditation commence." Il s'agit, par différentes techniques dynamiques ou statiques, de réussir à faire taire ou plutôt à laisser vivre sans tout prendre au pied de la lettre, sans les suivre aveuglément, le cocher (le mental), les chevaux (les émotions) et la calèche (le corps) pour que le propriétaire (l'âme) puisse vivre librement. En  méditation, il n'y a rien à faire il y a tout à être!

Méditer veut dire "devenir un témoin", pour simplement observer nos pensées (le cocher), nos émotions (les chevaux) et nos sensations physiques (la calèche). C'est un processus pour ne plus nous identifier à eux mais entrer en contact avec notre véritable être (le propriétaire).

Il existe de nombreuses techniques de méditation permettant au débutant de calmer son mental, ses émotions et ses éventuelles douleurs afin d'entrer en contact avec son véritable moi : les méditations dynamiques d'Osho ou de Veeresh par exemple,  la méditation Vipassana, le Zazen, les méditations tantriques ou bouddhistes, et bien sûr la très populaire adaptation occidentale : la mindfulness, méditation de la pleine conscience mise au point par le biologiste américain Jon Kabat-Zinn pour aider ses patients à lutter contre leurs douleurs.

Ces techniques nous aident à progresser  jusqu´à ce que la méditation devienne aussi naturelle pour nous que la respiration. Alors, nous pouvons nous lancer dans la "méditation sans objet" et saluer joyeusement notre "propriétaire" sans plus d'interférence avec les divers obstacles de notre mental, notre corps ou nos émotions.

En contact avec le véritable cœur de notre centrale nucléaire, nous découvrons un espace ou tout n'est que calme, volupté et amour inconditionnel. Plus nous nous entrainons, plus il devient accessible et constitue un lieu de ressourcement, de sécurité et d'harmonie. La méditation est indispensable à la pratique de la rigologie car elle est le moyen le plus efficace et authentique de nous connecter au meilleur de nous-même. Et de rencontrer celui des autres.

Il existe des dizaines de manières différentes de pratiquer ce qui permet de choisir celle qui nous convient le mieux afin d'introduire quotidiennement la pratique de la méditation à notre vie.

Le site très complet de Méditation France vous permet d'en avoir un aperçu très vivant :

La méditation y est définie ainsi :

"La méditation n'est pas une technique, elle est une compréhension, une prise de conscience de ce que nous sommes réellement.
Cette compréhension finale est souvent encore bien lointaine pour nous et c'est pourquoi les techniques de méditations sont nécessaires, jusqu´à ce que l´état de méditation soit devenue, non pas simplement une expérience ponctuelle mais une part intrinsèque de nous-même, tout comme la respiration par exemple.
C'est en nous et uniquement en nous, que nous pouvons trouver la relaxation profonde, le calme et le véritable amour."

•    LA MÉDITATION

"Qu'est-ce que la méditation ?" , Osho, Accarias, 2002

" La méditation est un état naturel - que nous avons perdu. C'est un paradis perdu, mais il peut être retrouvé. Regardez dans les yeux d'un enfant… regardez et vous verrez un immense silence, une innocence.

Chaque enfant naît avec un état méditatif, mais il doit être initié aux voies de la société - on doit lui apprendre à penser, à calculer, à raisonner, à discuter ; on doit lui enseigner le vocabulaire, le langage, les concepts. Et peu à peu, il perd contact avec son innocence. Il est contaminé, pollué par la société. Il devient une machine efficace ; il n'est plus un homme. Tout ce qu'il faut c'est retrouver cet espace. Vous l'avez connu autrefois, aussi quand vous goûtez à la méditation pour la première fois, vous êtes surpris - car vous avez le profond sentiment de l'avoir déjà connue. Et ce sentiment est vrai : vous l'avez déjà connue. Vous avez oublié. Le diamant est égaré sous des piles de détritus. Mais si vous pouvez le dégager, vous le retrouverez - il est à vous.

Il ne peut pas être vraiment perdu : il peut seulement être oublié. Nous naissons en tant que méditants, puis nous apprenons les voies du mental. Mais notre vraie nature demeure cachée profondément en nous comme un courant souterrain. Un jour, nous creuserons un peu et nous découvrirons que cette source coule encore, la source d'eau fraîche. Et la plus grande joie de la vie, c'est de la trouver."


•    LES MÉDITATIONS STATIQUES, ACTIVES ET SOCIALES



LA MÉDITATION STATIQUE

La plupart des méditations à travers le monde se font assises et en silence afin de bien se concentrer sur ses ressentis corporels et cesser de se laisser emporter par nos pensées. cependant, le but de la méditation n'est pas d'être assis en silence.

Ceci n'est qu'un moyen et il en existe bien d'autres. le but est d'arriver à être notre vraie nature et pour celà le meilleur moyen est celui que chacun d'netre nous arrive à pratiquer le plus régulièrement et naturellement possible.


LA MÉDITATION VIPASSANA

"Vipassana", qui signifie voir les choses telles qu'elles sont réellement, est une des plus anciennes techniques de méditation de l'Inde. Elle a été enseignée en Inde il y a plus de 2500 ans comme un remède universel aux maux universels, c'est-à-dire un art de vivre.

La technique de méditation Vipassana est enseignée lors de cours résidentiels de dix jours pendant lesquels les participants apprennent les bases de la méthode, et pratiquent suffisamment pour faire l'expérience de ses résultats bénéfiques.


LA MINDFULNESS

La méditation de la pleine conscience de Jon Kabat-Zinn

Selon son créateur en 1979, le médecin américain Jon Kabat-Zinn, "la pleine conscience - mindfulness - signifie diriger son attention d'une certaine manière, c'est-à-dire: délibérément, au moment voulu, sans jugement de valeur."

Imaginée initialement pour aider les patients à lutter contre le stress et les douleurs engendrées par leurs maladies, la mindfulness, basée à la fois sur des sagesses orientales (pratiques bouddhiques de la méditation) et sur les sciences occidentales (médecine, neurosciences, psychologie, lutte contre le stress et thérapies comportementales et cognitives - TCC), conquiert chaque jour davantage d'Occidentaux.

La pleine conscience est une qualité humaine fondamentale de tous les instants que l'on cultive en prêtant une attention particulière à l’instant présent, et ce de manière aussi peu discriminante et aussi sincère que possible. Elle se cultive intentionnellement par la pratique quotidienne de la méditation qui permet de s’extraire progressivement des conflits, des déchirements et des tiraillements de tous ordres, permettant de gagner peu à peu en liberté, en sagesse et en paix.

La mindfulness se divise en deux courants :

- La MBSR créée en 1979 par Jon Kabat-Zinn pour répondre aux besoins de ses patients puis du grand public;
- La MBCT adaptée en 2009 par les cognitivistes Zindel Segal, John Teasdale et Mark Williams pour prévenir les rechutes de dépression.


•    LES MÉDITATIONS ACTIVES

Osho s'est rendu compte qu'il était difficile pour les Occidentaux stressés et hyperactifs que nous sommes de trouver le moyen, chaque jour, de nous asseoir en silence pour méditer d'une manière statique.

C'est ainsi qu'il a eu l'idée de créer des méditations actives dans le but de nous permettre de nous reconnecter à nos sensations corporelles, libérer notre stress et ainsi être davantage à même de nous asseoir en silence pour méditer.

Les méditations actives ont été scientifiquement conçues par Osho pour permettre d´exprimer et d´expérimenter consciemment des sentiments et des émotions réprimés et apprendre à observer nos comportements habituels d´une nouvelle manière.

Il en existe de très nombreuses à pratiquer selon notre humleur et les divers moments de la journée : Méditation Dynamique, Méditation Kundalini, Méditation Nataraj, Méditation Nadabrahma, Osho Devavani, Méditation Gourishankar, Méditation Mandala, Méditation Whirling, No Dimensions Meditation, Gibberish et bien sûr la célèbre Mystic Rose qui laisse se succéder durant trois semaines rires, pleurs et silence.


•    LES MÉDITATIONS SOCIALES

Veeresh est un psychothérapeute américain spécialisé en addictions qui a travaillé trente ans avec Osho auquel il a dédié son "chef d'œuvre" de méditation sociale, "la AUM Méditation", qu'il enseigne maintenant lui-même à la Humaniversity qu'il a fondée en Hollande.

Tout comme les méditations actives d'Osho, les méditations sociales de Veeresh sont dynamiques et font intervenir à la fois corps, émotions et mental. La relaxation se fait grâce à des mouvements spécifiques, un processus cathartique et l'expression sonore et totale de toutes les émotions selon un parcours précisément codifié qui permet au méditant de toujours garder le contrôle du processus.

Les méditations sociales présentent l'originalité de ne pas se pratiquer seules mais avec les autres qui servent alors de miroirs et permettent d'apprendre à mieux se connaitre. L'accent est largement mis sur la fraternité, l'estime de soi et l'amour de l'autre.

LA AUM MÉDITATION

La AUM Méditation à l'Ecole Internationale du Rire et du Bonheur

AUM signifie "Awarness, Understanding , Meditation" soit  "Pleine conscience, compréhension et méditation". La AUM Méditation nous entraîne dans une danse des émotions en 14 tableaux! Dans un environnement sûr et rassurant nous expérimentons un à un, les 14 aspects de l'expérience humaine: la haine, le pardon, l'amour, l'endurance, l'énergie vitale, le chaos, la danse, la tristesse, le rire, la sensualité, le chant, le silence, le respect et le partage.

L'AUM est une méditation sociale qui combine le mouvement, le jeu de rôle et l'expression vocale. C'est grâce et avec les autres que nous apprenons à nous connaître et découvrons comment exprimer nos émotions, nous  libérer de notre stress et nous reconnecter à la joie de vivre. Cette méditation permet de transformer notre stress en créativité et bien-être. Le côté social nous apprend à rentrer en amitié à la fois avec nous-mêmes et avec les autres.

Participer à une AUM Méditation éveille un profond sentiment de vitalité, de chaleur, de détente et nous rend plus vivant!
La méditation ne consiste donc pas seulement à s'assoir en silence sur un zafu pendant des heures. Elle existe aussi sous forme dynamique correspondant davantage à nos tempéraments d'Occidentaux.

Vous pouvez ainsi vous initier facilement à différentes formes de méditation lors d'un week-end d'INITIATION LUDIQUE À LA MÉDITATION STATIQUE, ACTIVE ET SOCIALE proposé régulièrement par l'Ecole Internationale du Rire et du Bonheur : http://www.ecolederire.org/cures-meditation.html


.

LA MÉDITATION
"Qu'est-ce que la méditation ? , Osho, Accarias, 2002
" La meditation est un état naturel - que nous avons perdu. C'est un paradis perdu, mais il peut être retrouvé. Regardez dans les yeux d'un enfant… regardez et vous verrez un immense silence, une innocence.
Chaque enfant naît avec un état méditatif, mais il doit être initié aux voies de la société - on doit lui apprendre à penser, à calculer, à raisonner, à discuter ; on doit lui enseigner le vocabulaire, le langage, les concepts. Et peu à peu, il perd contact avec son innocence. Il est contaminé, pollué par la société. Il devient une machine efficace ; il n'est plus un homme. Tout ce qu'il faut c'est retrouver cet espace. Vous l'avez connu autrefois, aussi quand vous goûtez à la méditation pour la première fois, vous êtes surpris - car vous avez le profond sentiment de l'avoir déjà connue. Et ce sentiment est vrai : vous l'avez déjà connue. Vous avez oublié. Le diamant est égaré sous des piles de détritus. Mais si vous pouvez le dégager, vous le retrouverez - il est à vous.
Il ne peut pas être vraiment perdu : il peut seulement être oublié. Nous naissons en tant que méditants, puis nous apprenons les voies du mental. Mais notre vraie nature demeure cachée profondément en nous comme un courant souterrain. Un jour, nous creuserons un peu et nous découvrirons que cette source coule encore, la source d'eau fraîche. Et la plus grande joie de la vie, c'est de la trouver."


•    LES MÉDITATIONS STATIQUES, ACTIVES ET SOCIALES

LA MÉDITATION STATIQUE
La plupart des méditations à travers le monde se font assises et en silence afin de bien se concentrer sur ses ressentis corporels et cesser de se laisser emporter par nos pensées. cependant, le but de la méditation n'est pas d'être assis en silence.
Ceci n'est qu'un moyen et il en existe bien d'autres. le but est d'arriver à être notre vraie nature et pour celà le meilleur moyen est celui que chacun d'netre nous arrive à pratiquer le plus régulièrement et naturellement possible.

LA MÉDITATION VIPASSANA
"Vipassana", qui signifie voir les choses telles qu'elles sont réellement, est une des plus anciennes techniques de méditation de l'Inde. Elle a été enseignée en Inde il y a plus de 2500 ans comme un remède universel aux maux universels, c'est-à-dire un art de vivre.
La technique de méditation Vipassana est enseignée lors de cours résidentiels de dix jours pendant lesquels les participants apprennent les bases de la méthode, et pratiquent suffisamment pour faire l'expérience de ses résultats bénéfiques.

LA MINDFULLNESS
Selon son créateur en 1979, le médecin américain Jon Kabat-Zinn, "la pleine conscience - mindfulness - signifie diriger son attention d'une certaine manière, c'est-à-dire: délibérément, au moment voulu, sans jugement de valeur."

Imaginée initialement pour aider les patients à lutter contre le stress et les douleurs engendrées par leurs maladies, la mindfulness, basée à la fois sur des sagesses orientales (pratiques bouddhiques de la méditation) et sur les sciences occidentales (médecine, neurosciences, psychologie, lutte contre le stress et thérapies comportementales et cognitives - TCC), conquiert chaque jour davantage d'Occidentaux.

La pleine conscience est une qualité humaine fondamentale de tous les instants que l'on cultive en prêtant une attention particulière à l’instant présent, et ce de manière aussi peu discriminante et aussi sincère que possible. Elle se cultive intentionnellement par la pratique quotidienne de la méditation qui permet de s’extraire progressivement des conflits, des déchirements et des tiraillements de tous ordres, permettant de gagner peu à peu en liberté, en sagesse et en paix.

La mindfulness se divise en deux courants :

- La MBSR créée en 1979 par Jon Kabat-Zinn pour répondre aux besoins de ses patients puis du grand public;
- La MBCT adaptée en 2009 par les cognitivistes Zindel Segal, John Teasdale et Mark Williams pour prévenir les rechutes de dépression.


LES MÉDITATIONS ACTIVES
Osho s'est rendu compte qu'il était difficile pour les Occidentaux stressés et hyperactifs que nous sommes de trouver le moyen, chaque jour, de nous asseoir en silence pour méditer d'une manière statique.
C'est ainsi qu'il a eu l'idée de créer des méditations actives dans le but de nous permettre de nous reconnecter à nos sensations corporelles, libérer notre stress et ainsi être davantage à même de nous asseoir en silence pour méditer.
Les méditations actives ont été scientifiquement conçues par Osho pour permettre d´exprimer et d´expérimenter consciemment des sentiments et des émotions réprimés et apprendre à observer nos comportements habituels d´une nouvelle manière.
Il en existe de très nombreuses à pratiquer selon notre humleur et les divers moments de la journée : Méditation Dynamique, Méditation Kundalini, Méditation Nataraj, Méditation Nadabrahma, Osho Devavani, Méditation Gourishankar, Méditation Mandala, Méditation Whirling, No Dimensions Meditation, Gibberish et bien sûr la célèbre Mystic Rose qui laisse se succéder durant trois semaines rires, pleurs et silence.


LES MÉDITATIONS SOCIALES
Veeresh est un psychothérapeute américain spécialisé en addictions qui a travaillé trente ans avec Osho auquel il a dédié son "chef d'œuvre" de méditation sociale, "la AUM Méditation", qu'il enseigne maintenant lui-même à la Humaniversity qu'il a fondée en Hollande.
Tout comme les méditations actives d'Osho, les méditations sociales de Veeresh sont dynamiques et font intervenir à la fois corps, émotions et mental. La relaxation se fait grâce à des mouvements spécifiques, un processus cathartique et l'expression sonore et totale de toutes les émotions selon un parcours précisément codifié qui permet au méditant de toujours garder le contrôle du processus.
Les méditations sociales présentent l'originalité de ne pas se pratiquer seules mais avec les autres qui servent alors de miroirs et permettent d'apprendre à mieux se connaitre. L'accent est largement mis sur la fraternité, l'estime de soi et l'amour de l'autre.
LA AUM MÉDITATION
AUM signifie "Awarness, Understanding , Meditation" soit  "Pleine conscience, compréhension et méditation". La AUM Méditation nous entraîne dans une danse des émotions en 14 tableaux! Dans un environnement sûr et rassurant nous expérimentons un à un, les 14 aspects de l'expérience humaine: la haine, le pardon, l'amour, l'endurance, l'énergie vitale, le chaos, la danse, la tristesse, le rire, la sensualité, le chant, le silence, le respect et le partage.

L'AUM est une méditation sociale qui combine le mouvement, le jeu de rôle et l'expression vocale. C'est grâce et avec les autres que nous apprenons à nous connaître et découvrons comment exprimer nos émotions, nous  libérer de notre stress et nous reconnecter à la joie de vivre. Cette méditation permet de transformer notre stress en créativité et bien-être. Le côté social nous apprend à rentrer en amitié à la fois avec nous-mêmes et avec les autres.

Participer à une AUM Méditation éveille un profond sentiment de vitalité, de chaleur, de détente et nous rend plus vivant!

Pour en savoir plus :
  • Toutes les formes de méditation :
- Le site de Méditation France
Bibliographie sur la méditation
  • Méditations statiques :
- Vipassana, Thich Nhât Hanh au Village des Pruniers
- Mindfulness, méditation de la pleine conscience : Association pour le développement de la mindfullness
  • Méditations actives et sociales :
- Méditations actives : Osho Resort
- Méditations sociales : Osho Humaniversity
- Initiation ludique à la méditation statique, active et sociale : L'Ecole Internationale du Rire et du Bonheur

- See more at: http://www.ecolederire.org/cures-meditation.html#sthash.FrKPIPPP.dpuf

Comment se former à la méditation de la mindfulness




Article rédigé par Corinne Cosseron à partir des données fournies par l'Association Française de la Mindfulness et le Center of Mindfulness.

"La pleine conscience - mindfulness - signifie diriger son attention d'une certaine manière, c'est-à-dire: délibérément, au moment voulu, sans jugement de valeur."

Jon Kabat-Zinn

Imaginée initialement par le médecin américain Jon Kabat-Zinn en 1979 pour aider ses patients à lutter contre le stress et les douleurs engendrées par leurs maladies, la mindfulness, basée à la fois sur des sagesses orientales (pratiques bouddhiques de la méditation) et sur les sciences occidentales (médecine, neurosciences, psychologie, lutte contre le stress et thérapies comportementales et cognitives - TCC), conquiert chaque jour davantage d'Occidentaux.

La pleine conscience est une qualité humaine fondamentale de tous les instants que l'on cultive en prêtant une attention particulière à l’instant présent, et ce de manière aussi peu discriminante et aussi sincère que possible. Elle se cultive intentionnellement par la pratique quotidienne de la méditation qui permet de s’extraire progressivement des conflits, des déchirements et des tiraillements de tous ordres, permettant de gagner peu à peu en liberté, en sagesse et en paix. 

La mindfulness se divise en deux courants :

- La MBSR créée en 1979 par Jon Kabat-Zinn pour répondre aux besoins de ses patients puis du grand public;
- La MBCT adaptée en 2009 par les cognitivistes Zindel Segal, John Teasdale et Mark Williams pour prévenir les rechutes de dépression.

1 - La MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) ou "Réduction du stress basée sur la pleine conscience " est le nom donné par Jon Kabat-Zinn au programme qu’il développe à la clinique de réduction du stress du centre hospitalier du Massachusetts depuis 1979, devenue maintenant le CFM, Center for Mindfulness in Medecine, Health Care, and Society. 

Initialement développés dans les hôpitaux, les programmes de réductions du stress ont élargi leurs champs d’application pour venir en aide à d’autres catégories de population (prisons, entreprises, personnes âgées, étudiants, etc.)

2 - La MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) ou "Thérapie cognitive basée sur la pleine conscience pour la prévention des rechutes dépressives" est un protocole dont l’intérêt a été validé pour la prévention des rechutes dépressives chez des personnes ayant connu au moins trois épisodes dépressifs. On a montré un taux de rechute diminué de 50% et une durée entre les rechutes significativement allongé (Bondolfi et al, 2009). Il s’agit d’une thérapie de groupe basée sur le programme MBSR qui intègre en plus des éléments de thérapie cognitive et comportementale.


·         PROGRAMME INITIAL MBSR :

Le programme MBSR s'adresse à tous. Il consiste à guider, pas à pas,  les participants vers leur aptitude à progresser dans l’apprentissage de leur propre expérience méditative.

Huit séances hebdomadaires de deux heures trente et une journée complète de pleine conscience permettent d'apprendre à méditer quotidiennement en seulement deux mois.


·         PROGRAMME INITIAL MBCT :
Le programme MBTC  propose aux dépressifs un protocole de 8 séances hebdomadaires de 2h.


·         FORMATION D'INSTRUCTEUR MBSR

Le cursus de formation à l’enseignement de la MBSR se déroule en 4 phases réparties sur plusieurs années d'enseignement et aussi d'une pratique personnelle quotidienne. Après avoir suivi avec succès les deux premières phases, les instructeurs peuvent commencer à enseigner la MBSR.

Phase 1: Premiers pas

·         1 - Avoir suivi un programme MBSR en huit semaines
·         2 - Avoir participé à au moins une retraite de pleine conscience guidée de 5 à 10 jours en silence

Phase 2: Formations et expériences fondamentales

·         3 - Practicum en MBSR en 9 jours
·         4 - La MBSR en Médecine Intégrative en 7 jours ("MBSR in Mind-Body Medicine"): séminaire/retraite guidé par Jon Kabat-Zinn et Saki Santorelli;
·         5 - Formation intensive de développement de l'instructeur (« Teacher Development Intensive » ou TDI) en 8 jours
·         6 - Pratique quotidienne de méditation, de yoga et d’autres pratiques fondées sur l'attention centrée sur le corps; Participation à au moins 2 retraites de pleine conscience guidées de 5 à 10 jours en silence.


Phase 3 : Approfondissement en tant qu’enseignant MBSR

·         Enseigner au moins 4 programmes MBSR complets.
·         Enseigner au moins un programme MBSR complet en étant supervisé
·         Pratique quotidienne + au moins 3 retraites de pleine conscience guidées de 5 à 10 jours en silence.
·         Supervision

Phase 4 : Certification en tant qu’enseignant MBSR
·         Avoir enseigné un minimum de 8 cycles MBSR de 8 semaines.
·         Avoir une pratique quotidienne de méditation, de yoga et d’autres pratiques fondées sur l'attention centrée sur le corps; s’engager personnellement à intégrer la pleine conscience dans la vie quotidienne.
·         Détenir un diplôme d’enseignement professionnel ou expérience professionnelle équivalente.
·         Avoir participé à au moins 4 retraites de pleine conscience guidées de 5 à 10 jours en silence, dont au moins 2 de 9 jours ou plus.
·         La pratique quotidienne de pleine conscience,
·         La participation à des retraites menées par des enseignants expérimentés,
·         La pratique régulière de yoga ou autres pratiques de l'attention centrée sur le corps,
·         Formation professionnelle pertinente.


Ressources :

       - Toutes les formes de méditation :

  - Bibliographie sur la méditation :
http://www.ecolederire.org/ecole-internationale-du-rire-bibliographie.html#meditation

- Méditation France :
http://www.meditationfrance.com

 -  Méditations statiques :

- Vipassana, Thich Nhât Hanh au Village des Pruniers
 http://villagedespruniers.net/


 - Association française de la mindfulness :
http://association-mindfulness.org/index.php

- Center for mindfulness :
www.umassmed.edu/cfm/oasis/ataglance/index.aspx
  

- Méditations actives et sociales :

- Méditations actives : Osho Resort
- Méditations sociales : Osho Humaniversity

Aucun commentaire:

Publier un commentaire